sarl traditions maconniques

Apologie des Franc-Maçons

(Code: 9782352131007)

Envoyer à un ami
22,00 EUR
Ajouter au Panier
Apologie des Franc-Maçons

Apologie des Francs-Maçons

 

L’Apologie des Francs-Maçons, dont le titre complet est : Apologie des Francs-Maçons par le Frère **** membre de la Loge ** Ecossoise de P.*, parut, dans sa traduction française, en 1779. L’ouvrage est un petit opuscule de 119 pages, divisée en six chapitres, précédés d’une « Préface de l’éditeur ». L’auteur, Johan August Starck, théologien protestant, pasteur et prédicateur renommé, tente de répondre aux différentes attaques dont l’Ordre maçonnique faisait – et fait encore – l’objet au Siècle des lumières.

 

Reproduit en fac-similéet in extenso, il permet d’aborder la carrière maçonnique de son auteur qui fut l’inventeur du Cléricat Templier. Le Cléricat coiffa pendant six ans la branche chevaleresque de la Stricte Observance templière avant que les Clercs ne s’en séparent pour redevenir indépendants. Mais la date de parution de l’Apologie permet aussi d’aborder la question de la querelle du « crypto-catholicisme ».
 
L’abjuration supposée de Starck, et donc son prétendu ralliement au catholicisme, les rituels du Cléricat fortement inspirée de la liturgie et des cérémonies de l’Église catholique romaine, ne pouvaient qu’encourager ses adversaires à l’accuser de crypto-catholicisme et d’être l’instrument des Jésuites.
 
Bien qu’il finît ses cours comme premier prédicateur de la cour protestante de Hesse-Darmstadt, les historiens sont enclins à penser que Starck, sans peut être renier pour autant le protestantisme, était fortement attiré par le catholicisme. N’a-t-il pas d’ailleurs écrit des Entretiens philosophiques sur la réunion des différentes communions chrétiennes ?
 
Quoi qu’il en fût, cette Apologie des Francs-Maçons plongera le lecteur en pleine seconde moitié du XVIIIème siècle qui fut l’ « âge d’or » de la Franc-Maçonnerie en Allemagne avec le système de la Stricte Observance et du Cléricat templier.