sarl traditions maconniques

Initiation à la Symbolique des Nombres

(Code: 9782352130086)

Envoyer à un ami
59,00 EUR
Ajouter au Panier
Initiation à la Symbolique des Nombres

 Initiation à la Symbolique des Nombres

 

Puisse cet ouvrage, simple, pratique, riche et facile à lire, lever le voile sur la science des nombres et aider tous les cherchants ou curieux de nature, qui souhaitent en savoir plus. Nombre vient du latin numerus et apparaît vers 1120 se rattachant au verbe grec partagé. Partager, une valeur qui devrait être élevée au rang de vertu maçonnique : voilà simplement mon objectif, sur le chemin qui est le mien. Les nombres sont représentés par des chiffres, les chiffres servent à écrire les nombres. Le chiffre, c’est d’ailleurs une manière secrète d'écrire et sa clef est l'alphabet qui sert à chiffrer & à déchiffrer les messages. Qu’ils soient cardinaux ou ordinaux (d’ordre), concrets ou abstraits, entiers ou fractionnaires, rationnels ou irrationnels, commensurables ou incommensurables, pairs ou impairs, premier (primitif) et simple ou non premier et composés, parfaits et complexes, causales, rompus, aliquantes, aliquotes, équimultiples, triangulaires, carrés, cubiques ou pyramidaux, pleins de mystères, avec tous leurs secrets. Mais le plus beau, le plus magique, reste pour moi le Nombre d'or, qui est un terme de Compte Ecclésiastique. Période de dix-neuf ans, découverte par Méton d'Athènes (- Ve s.), au bout de laquelle la lune recommençait son cours avec le soleil, à une heure près et quelques minutes ; ainsi dit parce qu'il s'écrivait avec la couleur OR. Soyez du nombre, découvrez ce livre, enrichissez-vous, parcourez-le au gré de vos besoins, comme on consulte un glossaire. Voltaire en son Dictionnaire philosophique, « Nombre » (1764), écrivait : « Le pouvoir des nombres est d’autant plus respecté que l’on n’y comprend rien ». Citant Euclide, Platon, Porphyre, Augustin, évêque d'Hippone, Newton, Pythagore restait, pour l’écrivain, le premier à avoir découvert des vertus divines dans les nombres. Alors, le nombre, quelle valeur mystique ? Quelle puissance ? Qu’il soit sacré, bénéfique, occulte, fatidique, biblique, divination, arithmomancie que cette contribution à une meilleure compréhension du nombre permette aux lecteurs de trouver des repères et d’y gagner une ouverture vers l’infini. Mais gardons à l’esprit cette maxime de Louis-Claude de Saint-Martin, le Philosophe Inconnu : « Les nombres ne sont que la traduction abrégée, ou la langue concise des vérités et des lois dont le texte et les idées sont dan dieu, dans l’homme et dans la nature ».